_20170322_225656

Pour les accrocs de la bobine.

Il fut un temps où le mot «couture» évoquaient encore les ourlets, les patchworks et la poussière d’un vieux tiroir à boutons.

Aujourd’hui pourtant, les machines semblent avoir définitivement quitté l’obscurité des placards et connaissent une nouvelle jeunesse.

Les femmes sont beaucoup plus inventives et passionnées qu’il y a quelques années.

 Le changement d’horaire m'a fait penser à ce slogan, « de bonne heure  » «  Bonheur  » et pourquoi pas le broder sur nos taies d'oreiller, sur des draps d'enfant, sur un peignoir, nous pourrions assortir les serviettes d'invités aux couleurs de notre salle de bain.

Alors, sortons nos machines et laissons les cliqueter.